BleachRPG

Unn forum Rp de bleach ou c'est vous qui faites de votre personnages un héros...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Salle d'expérience [terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kurotsuchi Mayuri
~Capitaine de la 12ème division~
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 25/11/2007

Feuille de personnage
LVL:
8/10  (8/10)
HP:
750/750  (750/750)
Point exp:
7/100  (7/100)

MessageSujet: Salle d'expérience [terminé]   Mar 27 Nov - 1:29

hrp: désolée de la qualité plus que médiocre de ce post mais étant malade je n'ai pu faire mieux...

Twiip! Twiip! Twiip!

L’étude avait commencé il y avait déjà quelques temps. Combien ? Quatre heures ? Plus ? La nuit était tombée, succédant à un après midi radieux qu’ils avaient passé enfermés dans cette pièce éclairée aux néons, et certains estomacs gargouillaient. Leurs propriétaires prenaient un air contrit, mais ils devaient se rendre à l’évidence : tant que leur directeur ne les auraient pas libérés, toutes les personnes présentes devraient rester dans la salle sans afficher la moindre lassitude.

Le directeur, lui, se fichait bien de sauter un repas. Il avait quitté le système nerveux, qu’il avait un peu boosté par des améliorations standards, et se concentrait maintenant sur le tube digestif, découpant la paroi souple de l’intestin grêle avec sa curiosité habituelle. Il voulait répondre à cette question récurrente : « si je fais ça, il se passe quoi ? » C’était le syndrome de l’enfant qui arrache les ailes d’une mouche pour voir comment elle va se comporter. Sauf que la mouche dans ce cas là devait peser dans les 150kilos toute mouillée et n’avait en rien l’aspect extérieur d’un insecte volant.

Le spécimen, ainsi qu’il convenait de l’appeler, ressemblait plus à une sorte de crapaud mal embrassé, qui ne se serait qu’à moitié transformé en prince. Assez répugnante de nature, la créature s’avisait être encore plus immonde vue de l’intérieur. Si l’odeur agressait les narines, Nemu, assise en retrait sur une chaise dans un coin, ne semblait pas en être incommodée, restant immobile et le regard vide, comme à son habitude.

Deux biologistes confirmés secondaient Mayuri, ou plutôt l’observaient jouer du scalpel, des gants recouvrant ses bras jusqu’au dessus du coude et un tablier passé par-dessus sa tunique de capitaine. Deux apprentis servaient quand à eux de porte-instruments, terrifiés et l’estomac retourné par ce qu’ils voyaient probablement pour la première fois de leur vie, c'est-à-dire un être vivant avec les tripes à l’air. Et sans qu’il soit mort, juste endormi.

Voilà, c’était fait. Le tube digestif était relié à une sorte de machine étrange vaguement biologique, et créée depuis peu par la division des innovations. Il ne restait plus qu’à refermer et voir au réveil ce que ça donnerait. Ce serait probablement foiré, comme la majorité des premiers essais, mais on ne fait pas d’omelettes sans casser des œufs.

Le capitaine de la douzième division se redressait enfin. Il avait fini son travail, et il n’y avait plus rien d’amusant à faire désormais. Recoudre… C’était une tache ingrate, et il ne comptait, bien évidemment, pas s’ennuyer à la faire. Il avait encore une clampe à enlever…

Plateau.

L’instrument sanglant à la main, Mayuri attendait qu’un des apprentis se décide à sortir de sa pétrification pour lui tendre un plateau. Le premier à réagir était un jeune garçon tout juste arrivé, avec une silhouette frêle et un visage tout en longueur. Plutôt difficile comme bizutage, il était tendu comme un ressort. S’approchant avec hâte, il ne fit pas attention à ce qui trainait par terre… Il est certain que sa vie durant, il ne commettra pas cette erreur par deux fois. Son plateau devant lui, lui bouchant la vue du sol, il emporta du pied un des tuyaux d’assistance, celui qui maintenait le spécimen en vie artificiellement le temps de la lourde et longue opération.

Twiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiip !

Plus de pouls ! On le perd !

Les scientifiques confirmés sautèrent sur leurs instruments. Ils avaient intérêt à arranger la situation ! Et vite, sinon attention à leur matricule. Bien loin de songer à leur sort, le capitaine avait tourné son regard jaune inquisiteur sur l’apprenti qui ne savait que faire à part rester debout, hagard. Il avait eu le réflexe de mettre le plateau devant lui, en bouclier, mais ça n’empêcha pas Mayuri de lui affliger une bonne correction.

Balançant son bras sur la petite silhouette, le directeur du centre de recherche venait de faucher l’apprenti à la volée, l’envoyant valser contre le mur de la pièce. Les autres personnes au travail ne levèrent même pas les yeux, comme habituées…

INCAPABLE! TU MERITES QU’ON FINISSE L’EXPERIENCE SUR TOI !

Complètement dans le brouillard, le jeune garçon ne distinguait pas la silhouette sanglante qui s’approchait, une expression de colère rendant encore moins attrayant ce visage déjà grimaçant.

Taicho…

Nemu. Encore elle… Elle tentait de s’interposer, peut être par habitude, ou par masochisme, allez savoir. Mayuri, lui, connaissait son but : prendre les coups à la place des autres pour que le moins de personne possible souffre, et il trouvait ça encore plus pitoyable. C’était dégoulinant de gentillesse, et ça en filait envie de vomir. Elle croyait quoi ? Qu’il allait avoir pitié ? Mais elle délirait…

Qu’est ce qui se passe dans ta caboche d’insecte mal fini ?!? Qu’est ce que j’ai oublié de connecter dans le bout de viande molle ce qui te sert de cerveau ?!

Attrapant la jeune femme par les cheveux, il ne la ménagea pas alors qu’elle poussait sans trop le vouloir un gémissement de douleur. Elle se tut immédiatement, parcequ’elle savait qu’il n’aimait pas cela. Ouvrant la porte de la salle d’opération, Mayuri la balança sans ménagement dehors. La main toujours sur la poignée, ses gants souillés la badigeonnant de couleur rouge, il se retourna une dernière fois sur les hommes qui s’affairaient. Le ton de sa voix ne laissait aucun doute quand au sérieux de la situation.

Vous avez intérêt à faire votre travail, et correctement ! Je ne tolère aucun dérapage.

VLAM !

La porte venait de se refermer, et le capitaine abandonnait un beau bazar, aussi bien matériel que mental. Le spécimen avait été ranimé, et chacun pu pousser un soupir de soulagement. Pendant qu’un recousait, les autres rangèrent et aidèrent l’apprenti à se relever. Celui là n’oublierait pas son supérieur de ci tôt, mais ça aurait pu arriver à tout le monde… A vrai dire, là, la personne qui était vraiment à plaindre, c’était Nemu qui devait servir de défouloir… Une soirée comme une autre au sein de la douzième division du Gotei 13…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashura
~Capitaine de la 5ème division/Modérateur~
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 25/11/2007
Age : 26
Localisation : Près d'une charmante femme évidemment

Feuille de personnage
LVL:
8/10  (8/10)
HP:
750/750  (750/750)
Point exp:
14/100  (14/100)

MessageSujet: Re: Salle d'expérience [terminé]   Mar 27 Nov - 12:22

Tu n'avais pas à avoir peur c'est très bien
Tu fais de très belle description je te félicite.
La fin est sublime tu décris très bien le sadisme de ce personnage que tu incarne avec brio

Je te mets un 7/10
J'ai vraiment bien aimé ton texte.
Tu laisse respirer ton texte avec ces paragraphes c'est un régale pour les yeux
Tu peux donc reporté ces points dans ta feuille de personnage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Salle d'expérience [terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Salle du Feu
» La salle du trône et le château
» Salle d'opération section civile
» La salle de l'argent
» salle de soins des femmes/ Chambre n° 1 : actuellement Senjo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BleachRPG :: Seïreitei :: Gotei 13 :: QG de la 12ème division-
Sauter vers: